9 choses à savoir sur le changement climatique

On a tous entendu parler du changement climatique. C’est un sujet d’actualité et une préoccupation majeure pour tout le monde entier. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Comment les hommes sont-ils en train de changer le climat de la Terre ?

Le président OBAMA disait « le climat évolue plus vite que nos efforts pour y faire face ». Cette phrase veut tout dire. Les sonnettes d’alarme ne cessent de retentir. Aucune nation n’est à l’abri. Ces temps-ci sont le plus chaud jamais enregistré sur Terre, et les émissions mondiales de carbone continuent d’augmenter. Nous sommes la première génération à ressentir l’impact du changement climatique et la dernière qui puisse faire changer les choses. Toutefois, l’espoir est permis ; c’est d’ailleurs pour cela que le présent article se consacre à neuf choses à savoir sur le changement climatique.

1- Il est important de savoir que le climat est différent de la météo.
En effet, la météo correspond aux conditions observées sur le court terme dans l’atmosphère. Le climat, quant à lui, a trait aux températures moyennes et aux taux de précipitation sur une période prolongée. La météo change d’une saison à l’autre, d’un jour à l’autre, même d’une heure à l’autre.
Cependant, l’évolution de ces conditions peut s’accompagner d’impacts importants sur notre planète, par exemple la montée du niveau des mers, la sécheresse, des inondations, la fonte des glaciers et nombreux d’autres impacts.
2- Les gaz à effet (GES) de serre sont indispensables à la vie sur la planète et ont un rôle essentiel dans le réchauffement de la surface de la terre. Mais ce sont les émissions excessives de ces gaz qui bouleversent l’équilibre naturel et conduisent à une augmentation de la température globale de la planète.
Autrefois, les changements climatiques étaient dus à des causes naturelles comme des fluctuations de l’activité solaire et des éruptions volcaniques. Mais les scientifiques ne peuvent pas expliquer le réchauffement que nous constatons depuis une centaine d’années sans prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre dues à l’activité humaine. Pour les scientifiques, les gaz à effet de serre sont des composés chimiques présents dans l’atmosphère terrestre qui retiennent la chaleur censée être libérée dans l’espace. Certains de ces composés existent dans la nature, comme le dioxyde de carbone et le méthane. D’autres sont produits par l’homme et proviennent de sources telles que les bombes de laque, les vapeurs de peinture et les aérosols.
La quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ne cesse d’augmenter depuis un siècle, essentiellement en raison des émissions de dioxyde de carbone dues à la combustion de matières fossiles, comme le charbon, le pétrole et le gaz. La combustion de ces éléments libère instantanément et directement dans l’atmosphère sous forme de dioxyde de carbone ; le carbone qui y est emmagasiné depuis des millions d’années. L’activité humaine libère actuellement plus de 30 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an dans l’atmosphère. La concentration excessive de GES agit comme une chape, réchauffe l’atmosphère et bouleverse son équilibre énergétique naturel.
3- Les changements du climat de la planète ont un impact direct sur ce que nous cultivons et mangeons surtout en Afrique.
Nous savons que l’agriculture revêt une importance cruciale pour l’économie de l’Afrique. Soixante-dix pour cent de la population vit de l’agriculture, qui génère le tiers des revenus de l’Afrique. En Afrique, la plupart des cultures (plus de 95 %) sont irriguées par les eaux de pluie. La production agricole de notre continent est donc vulnérable aux perturbations de notre planète et aux phénomènes météorologiques extrêmes liés au changement climatique. Cela peut se traduire par des changements des précipitations saisonnières, des sécheresses et des inondations. En fait, l’agriculture pluviale en Afrique pourrait diminuer de moitié en 2020.
4- Le changement climatique affecte déjà de nombreuses pêcheries dans le monde entier.
Le réchauffement dû au changement climatique entraîne une hausse des températures des océans et certaines espèces de poissons sont contraintes de rechercher des eaux plus fraîches, au-delà de leurs milieux naturels. Ces changements au milieu marin ont des conséquences dévastatrices pour les populations qui dépendent de la pêche pour subvenir à leurs besoins alimentaires et financiers.
5- Le changement climatique aura également un impact sanitaire considérable.
Les variations des précipitations liées au changement climatique peuvent entraîner une augmentation du nombre de moustiques porteurs de maladies. Il y a donc un risque de voir une recrudescence des cas de paludisme, la maladie la plus meurtrière en Afrique. Les scientifiques ont déjà constaté une propagation du paludisme à des altitudes supérieures en Afrique, due en partie au changement climatique. On prévoit une augmentation de 5 à 7 % des cas de paludisme avant la fin du siècle. Un environnement plus chaud associé à une augmentation des précipitations peut également faire augmenter l’incidence d’autres maladies mortelles, comme la fièvre jaune et la dengue. De plus, la mauvaise qualité de l’air qui accompagne souvent une vague de chaleur peut causer des problèmes respiratoires ou les aggraver.
Ce sont trop souvent les plus vulnérables populations défavorisées des milieux urbains, personnes âgées, enfants de bas âge, sociétés traditionnelles et agriculteurs de subsistance qui sont les plus touchés par ces risques.
6- Les phénomènes météorologiques extrêmes liés à l’évolution de notre climat peuvent entraîner d’importantes mouvements migratoires de nos populations.
Les inondations, la sécheresse et la compétition pour accéder aux ressources comme l’eau douce peuvent déclencher des conflits. Elles peuvent contraindre les gens à quitter leur lieu d’habitation et migrer.
MAIS, Comme je l’ai dit plus haut, l’espoir est permis ! voici donc quelques pistes de solutions.
7- L’énergie solaire comme une première alternative aux sources d’énergie combustibles fossiles.
De nos jours, les quatre cinquièmes de toute l’électricité du sud et de l’est de l’Afrique proviennent des combustibles fossiles tels que le pétrole, le gaz et le charbon. D’autres types d’énergies plus propres, les sources d’énergie renouvelables, représentent un potentiel considérable. Grâce à une infrastructure appropriée, la moitié de toute l’électricité de l’est et du sud de l’Afrique pourrait provenir de sources renouvelables propres et économiques d’ici 2030. On constaterait alors une réduction substantielle des émissions de dioxyde de carbone. Maintenant, étudions de plus près certaines de ces sources renouvelables.
L’énergie solaire est le premier dans le rang. Il s’agit tout simplement de la lumière et de la chaleur du soleil, et c’est la ressource en énergie la plus abondante sur Terre. L’énergie solaire qui arrive chaque jour sur la Terre correspond à plus de 10 000 fois la consommation énergétique totale de la planète ! On convertit en général l’énergie solaire en électricité au moyen deux technologies : photovoltaïque et solaire thermique
8- L’énergie éolienne comme une deuxième alternative aux sources d’énergie combustibles fossiles.
Le vent, comme le soleil, est également une source d’énergie propre et renouvelable. On s’est servi de moulins à vent pour moudre du grain et pomper de l’eau pendant des milliers d’années. Aujourd’hui, ce sont des machines modernes que l’on appelle des turbines qui servent à produire de l’électricité. Pour générer de l’électricité en grande quantité, on peut regrouper un grand nombre d’éoliennes dans des parcs. Cette pratique ne cesse de gagner en popularité : l’énergie éolienne est la source d’énergie qui connaît la croissance la plus rapide dans le monde depuis 1990.
9- L’énergie provenant de l’eau comme une troisième alternative aux sources d’énergie combustibles fossiles.
L’énergie inhérente à l’eau et à la vapeur peut également produire de l’électricité. Vous avez sans doute pu remarquer la force de l’eau en observant les courants d’un fleuve, une cascade ou un littoral frappé par les vagues. On est maintenant capable de capter cette énergie au moyen de centrales hydroélectriques qui canalisent l’eau pour la faire passer dans des roues ou des rotors qu’on appelle des turbines, pour produire de l’électricité.
J’espère que cet article vous a permis de cerner un peu l’enjeu que représente le changement climatique. Il est urgent d’agir et aucune action pertinente ne serait de trop car il s’agit de notre monde commun et unique, nous avons tous le devoir de le rendre vivable. Parallèlement, je vous exhorte tous à sensibiliser votre entourage sur les défis du changement climatique et sur les mesures correctives que nous devons adopter.
Il est vraiment temps d’agir.

Florent SAVOEDA

A propos TONAGNON

TONAGNON pour dire En Goun Développement est un blog dédié à l'atteinte des Objectifs de Développement Durable. Promu par Florent SAVOEDA, Jeune béninois, passionné des questions de finance, développement durable, citoyenneté et civisme. Assoiffé d'un monde plus juste, où chacun connaît ses droits et devoirs et les respectent. Bref un monde où on a le plaisir de vivre.
Cet article, publié dans Développement durable, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 9 choses à savoir sur le changement climatique

  1. Olivier dit :

    Bravo, oui il faut creuser cette piste, j’avais en tête que le rayonnement solaire au zenit et par beau temps produit 1 KW sur 1 m2. C’est énorme, aujourd’hui, on combat la chaleur d’été en installant des systèmes de climatisation qui produisent du CO2…

    J'aime

  2. ADJIBI dit :

    Félicitations et courage pour la suite mon frère. Les grandes personnes commence un jour.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s